CAFE CITOYEN – samedi 5 novembre 2016

 

 

 

 

4-ans

J’ai reçu dans ma boite à lettres, comme bon nombre d’habitants du 12è arrondissement, un flyer d’invitation à un Café Citoyen animé par Sandrine Mazetier, ce samedi à 10h30.

Pour ceux qui ne le savent pas, Sandrine Mazetier est députée pour les 12è et 20è arrondissements de Paris, et également Vice-Présidente de l’Assemblée Nationale.

Par curiosité je me suis inscrite. Histoire de voir qui elle était, et aussi de saluer sa démarche d’aller rencontrer ses administrés. Et puis j’avais eu avec elle peu de temps auparavant un échange de mail sur le contenu de la brochure « 4 ans d’action » dont vous avez la jaquette ci-contre, dans laquelle il n’était fait aucune mention du handicap, que ce soit adultes ou enfants. Et j’avais apprécié sa réponse, dont je pensais que ce n’était pas elle mais quelqu’un de son bureau qui me l’avait faite.

Me voilà donc ce samedi matin au Café Corrida. J’entre, avec l’impression qu’il n’y a personne et que je me suis trompée d’adresse. Que nenni ! Il y a déjà pas mal de monde autour de la table du petit-déjeuner, et un tour de table des présentations est en cours. Je signe en face de mon nom sur le listing des inscriptions, et je vais, aussi discrètement que possible, m’installer. Sandrine Mazetier se tourne alors vers moi pour m’expliquer qu’on fait un tour de table et que, puisque je viens d’arriver, on fait un pas en arrière pour me permettre de me présenter. Je me sens prise au dépourvu, mais en même temps, j’apprécie le geste. Je me présente donc, habitante du 12è depuis maintenant 16 ans et je présente SASHA.

Chacun finit de se présenter, et ce qui me frappe, c’est que non seulement beaucoup de gens présents la connaissent (bien que n’étant pas spécialement du PS) et qu’elle connaît sa paroisse. Elle connaît les prénoms de certains, connaît les assos que d’autres représentent, bref elle est au fait de la vie de son arrondissement, c’est indéniable. Un bon point pour elle, et j’avoue que je suis bluffée.

Les sujets sont abordés à bâtons rompus, chacun intervenant librement dans la discussion. C’est un échange et pas une tentative de persuasion, ni une présentation de résultats en cours de mandat.

A nouveau je suis bluffée par sa décontraction, sa façon de répondre sans détours, la façon qu’elle a de faire comprendre aux uns et aux autres qu’elle les entend. Elle dit d’ailleurs qu’elle est très heureuse et fière de voir que tant de gens se mobilisent sur des sujets d’actualité ou de société.

Vers 12h15 les discussions s’arrêtent, il est temps de rendre au Café Corrida sa salle de restauration pour y accueillir les clients. Pour autant, Sandrine Mazetier serre la main de chacun, et pour ceux qu’elle ne connaît pas (et dont je fais partie), elle a un petit mot pour dire qu’elle est heureuse de noter l’arrivée d’un nouveau.

A moi elle dit qu’elle n’avait jamais entendu parler de SASHA et que ce que j’en ai dit lui a plu. A quoi je réponds que pourtant, nous avions eu il y a peu un échange mail ; elle semble perplexe, fronce le sourcil, cherche dans sa mémoire. Et je rajoute « oui, vous savez, pour la brochure et le handicap »… et là son visage s’éclaire et elle me dit « ah c’était vous ; j’avais d’ailleurs trouvé vos questions pertinentes » !

A nouveau je suis bluffée ; cette réponse veut dire qu’elle répond manifestement elle-même à ses mails, en tout cas c’est ce que j’en conclus…..

Encore un bon point pour elle.

 

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s